Arrestation de Patrick George Zaky – Déclaration conjointe de ASAI et de SeSaMO

L’Association des études africaines en Italie (ASAI) et la Société pour les études du Moyen-Orient (SeSaMO Italie) expriment conjointement leur profonde inquiétude concernant l’arrestation de l’étudiant Patrick George Zaky.
Patrick George Zaky est un étudiant de nationalité égyptienne inscrit au Master en études de genre (GEMMA) à l’Université de Bologne, ainsi qu’un militant des droits de l’homme et un collaborateur de l’Initiative égyptienne pour les droits de la personne (Eipr). Il a été arrêté dans la nuit du 6 au 7 février à l’aéroport du Caire, où il rendait visite à sa famille. Le matin du 8 février, Patrick Zaky a comparu devant le procureur à Mansoura et a été accusé de : publication de fausses nouvelles visant à perturber la paix sociale et à semer le chaos ; incitation à manifester sans autorisation des autorités, dans le but d’attaquer l’autorité de l’État ; incitation à renverser le gouvernement égyptien ; tenue d’un compte social dans le but de porter atteinte à l’ordre social et à la sécurité publique ; incitation à la violence et aux crimes terroristes.
Les témoignages recueillis par les enseignants et les étudiants qui l’ont rencontré à l’Université de Bologne donnent un portrait très différent de celui présenté par les autorités égyptiennes. Un étudiant engagé, qui a participé aux activités d’enseignement avec beaucoup d’enthousiasme, de compétence et de professionnalisme.

L’ASAI et le SeSaMO exigent avec force la libération de Patrick George Zaky et son retour immédiat en Italie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.